top of page

SOUFFRANCE



Elle vient voir son enfant, son trésor, son amour.

Chaque jour, elle rend visite à son fils à l’hôpital.

Il y a une odeur triste et les murs blancs sans vitrail.

Derrière une porte de chambre, il est couché sans vie

Dans son lit, on dirait qu’il dort parmi les cris.

Elle vient voir son enfant, son trésor, son amour.

Elle le regarde sans bruit, sans un mot

Elle prend sa petite main pour qu’il ait plus chaud

Parfois, elle lui lit une histoire ou le héros qui ne boit pas et ne se drogue pas.

Mais l’enfant est toujours endormi loin de là.

Elle vient voir son enfant, son trésor, son amour.

Elle voudrait lui crier sa colère et sa souffrance.

Mais elle ne peut pas et elle reste là dans le silence.

Il a pris la vie de son fils.

Ce petit homme deviendra un handicapé et fera beaucoup de sacrifices.

Elle vient voir son enfant, son trésor, son amour.

Chaque soir, je pense à lui.

Ce petit homme couché sur un lit

Et je demande quelle sera vie de tous les jours ?

Une vie belle ou pauvre sans charme et sans amour.

C’était une mère qui venait voir son enfant, son trésor, son amour.


Florence Jacob la journaliste aux lunettes rouges

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page